•  

     

    Le chat et l'hiver :

     

            Votre chat a accès à l’extérieur et vous vous demandez comment il se comporte et résiste à l’hiver, au froid, à la neige ...… Ne vous inquiétez pas, les chats sont des animaux très résistants et "débrouillards" !!!!!!!!  

    Résistance au froid :
    Les chats ont un sous-poil épais qui les protège du froid, qui possède des propriétés imperméables et leur permet donc de résister à des températures extrêmes. Pour que le pelage de votre chat le protège efficacement pendant l’hiver, il faut que votre chat mue, c’est-à-dire que son poil d’été soit remplacé par un pelage d’hiver plus fourni. Or, les chats ne vivant qu’à l’intérieur ont des mues moins importantes car la température dans nos maisons est quasiment constante. Il est donc impératif de ne pas mettre votre chat subitement tout le temps dehors sans l’y habituer progressivement. 

    Comment l’habituer ?
    Si vous déménagez d’un appartement à une maison pendant l’hiver, il faut tout d’abord que votre chat s’habitue à son nouveau territoire avant de le laisser sortir. Ensuite, vous pourrez le surveiller pendant ses petites sorties afin de vérifier qu’il rentre assez rapidement . Une fois qu’il aura pris ses repères dans le jardin, vous pourrez le laisser en liberté un peu plus longtemps à moins qu’il ne fasse très froid. En effet, il risque de prendre gout à la vie à l’extérieur et prendre confiance au point de ne pas rentrer un soir, mais son pelage n’étant pas adapté, il pourrait avoir très froid. 

    Que faire ?
    Si votre chat rentre trempé par la pluie ou même la neige (des petits blocs de glace peuvent se former dans les poils), n’oubliez pas de le sécher consciencieusement. En effet, il pourrait prendre froid. Utilisez une serviette pour le frotter, et s’il est très conciliant le sèche-cheveux mais de façon modérée afin de ne pas le brûler. 

    Accès à l’intérieur  :
    Il est nécessaire que votre chat puisse rentrer chez vous quand il le désire pour se reposer, se réchauffer, se nourrir, boire et, bien sûr, venir dire bonjour et se faire câliner surtout quand il fait froid !! Vous pouvez donc laisser une petite fenêtre protégée ouverte, mais d’autres chats auront alors accès à votre maison. Cela pourrait être très gênant puisque, non seulement, il mangera les croquettes de votre chat, mais ce dernier risquera de ne plus se sentir dans son territoire à l’intérieur même de votre maison. Une chatière peut donc être idéale, à condition que votre chat soit habitué à l’emprunter. Sachez aussi qu’il existe des chatières magnétiques ne permettant pas de ne laisser entrer que votre chat ou vos chats. 

    Apprendre à votre chat à utiliser sa chatière :
    Le passage dans une chatière donc dans un endroit étroit où on ne voit pas forcement bien ce qu'il y a de l'autre côté est une chose difficile et nécessite une mise en confiance. Il faut que vous entraîniez votre chat à passer au travers de la chatière et ce plusieurs fois par jour pendant plusieurs jours. Vous pouvez effectivement laissée la porte en plastique ouverte au début afin que votre chat soit plus en confiance. Vous pouvez vous y prendre avec de la nourriture ou des friandises. Vous vous placez de l'autre côté de la chatière par rapport à votre chat et vous l'incitez à venir avec la nourriture. Vous pouvez aussi l'attirer avec des jeux : les chats s'approchent facilement de quelque chose qui gigote pour le chasser. Il ne faut surtout pas le forcer s'il a peur ; il faut qu'il soit en confiance à chaque instant. Veillez à ce qu'il n'y est rien dans l'environnement de la chatière qui soit susceptible de l'intimider. Vous verrez qu'au bout de quelques jours, il passera à travers la chatière tout seul et trouvera ça très pratique. 

    Alimentation  :
    Le chat ayant accès à l’extérieur se dépense beaucoup plus. Son territoire peut s’étendre sur plusieurs hectares, il chasse, se bagarre... Ses dépenses énergétiques sont importantes et varient selon les saisons et la fréquence de ses sorties. 

    Mode de distribution de l’alimentation :
    Les chats sont des animaux qui aiment faire 15 à 20 petits repas par jour. Il est donc conseillé de leur laisser leur ration journalière à disposition en permanence plutôt que de leur donner 2 repas par jour. De plus, un chat ne sera pas tout le temps présent au moment où vous avez décidé de lui donner à manger. Les croquettes sont donc idéales : elles ne sèchent pas et vous pouvez les laisser à disposition de votre chat s’il décide de rentrer grignoter en votre absence. 

    Alimentation pendant les périodes de grand froid : 
    Vous pouvez augmenter la ration quotidienne de votre animal de 10% environ lorsqu’il subit des températures très basses. 

    Chasse :
    Pendant les beaux jours, certains chats pourront rester plusieurs jours et nuits dehors, mais pendant l’hiver, la plupart seront obligés de rentrer se nourrir car l’activité de chasse est alors très limitée. Il aura donc besoin de plus de croquettes car il ne mangera plus ses proies à l’extérieur. La plupart des chats ayant accès à l’extérieur sont habitués depuis leur plus jeune âge, pour ceux là, l’hiver ne pose aucun problème à condition de respecter ces quelques règles toutes simples. Pour les autres, le premier hiver peut être plus difficile, il est donc important de bien rester vigilant. 

    Chat vivant à l'intérieur :
    En Europe 3 chats sur 10 vivent exclusivement à l’intérieur. Les conséquences sur les cycles naturels, ses besoins énergétiques, ses comportements sont importantes tout au long de l’année. Existent-t-il des précautions particulières en hiver quand le froid arrive, quand vous mettez votre chauffage ? 

    Température optimale  :
    La température dans nos maisons varie peu au cours de l’année. Toutefois, les chauffages sont parfois excessifs. Pour le bien-être de toute la famille y compris de votre chat, maintenez votre intérieur à une température de 20 à 22 °C, même moins la nuit. 

    Perte de poils :
    A l’automne, les chats subissent une mue, c’est-à-dire que leurs poils d’été sont remplacés par un pelage d’hiver plus fourni ; au printemps, ce sera alors le contraire. Si à l’arrivée des grands froids, vous chauffez votre appartement de façon importante, votre chat perdra alors ses poils de façon importante. Il est alors important, même en dehors des périodes de mue physiologique, de bien brosser votre animal très régulièrement tous les deux jours si nécessaire. 

    A quoi sert le brossage ?
    Outre que le brossage évite que les poils tombés se retrouvent sur votre canapé, il permet aussi que votre chat ingère moins de poils en faisant sa toilette. Les poils ingérés peuvent, en effet, former des boules de poils qui perturberont sa digestion. Sachez qu’il existe des compléments alimentaires et des croquettes qui permettent une meilleure élimination des boules de poils. 

    Parasites :
    N’oubliez pas de continuer à traiter votre animal régulièrement (tous les mois) contre les puces. En effet, lorsque le chauffage est mis en fonctionnement, les œufs et larves de puces qui peuvent être présents dans l’environnement de votre chat reprennent leur développement. Par conséquent, le traitement doit être poursuivi tout au long de l’année. 

    Pourquoi traiter les chats d’intérieur ?
    Il faut traiter votre chat contre les puces, même s’il vit exclusivement en appartement. En effet, les puces peuvent provenir de l'extérieur. Elles peuvent se déplacer et passer sous votre porte d'entrée, venir sur votre balcon... amenées par des animaux voisins infestés par les puces. Il est donc possible que votre animal ait des puces même s’il ne sort pas. De plus, les puces peuvent apporter des parasites internes (vers) à votre chat (par ingestion), il est donc nécessaire de le vermifuger régulièrement (tous les 6 mois). 

    (Source wanimo) 

     

     

     

    Le chat et l'hiver :  

     


    8 commentaires
  •  

                                             Etes-vous ailurophobe ? 

     

    Non !!!! Car dans ce cas vous n'auriez pas navigué sur ce blog et vous auriez fui en voyant toutes ces photos de chats . 

     En effet, l'ailurophobie désigne la peur panique des chats . Une peur, qui, chez les sujets atteints, déclenche des nausées, des vertiges, des paleurs extrêmes, d'incontrôlables comportements dont il est difficile de se guérir .

      Si nombre de célébrités déclarent adorer les chats, tout aussi nombreux hélas sont celles qui en ont peur et qui n'osent l'avouer . Napoléon Bonaparte, le héros d'Arcole, s'évanouissait devant un petit chat, tout comme le puissant Jules César !!!!!!!!! Henri III et son frère Charles IX, qui étaient de grands chasseurs, cédaient à la crise de nerfs en présence du moindre gouttière !!!!!

    Quant à l'aphorisme de Victor Hugo "Dieu a inventé le chat pour que l'homme ait un tigre à caresser chez lui", il aurait fait pâlir de peur Shakespeare, Johannes Brahms ou encore Eisenhower ....... 

     

     Étymologie : 
    Du grec ancien αἴλουρος, aïlouros (chat).
    Du suffixe -phobie.

    (Source Agenda 2011) 

     

     

    Etes-vous ailurophobe ?  

     

     


    8 commentaires
  •  

    ALERTE CANICULE !  

     

    Lire ICI  et ICI chez Béa .  

     

     

    ALERTE CANICULE !  

     

     


    6 commentaires
  • Un vrai langage .....

     

    " La queue longue à la guenonne

         Mouchetée diversement ... "

         (Joachim du Bellay)

     

        Le chat parle avec sa queue et, telle la canne accompagnant les dandys d'autrefois, elle est pour le chat l'un de ses principaux ornements . Il la tourne, l'enroule, la range joliment contre ses pattes lorsqu'il est calme ou au repos, ou il la porte haut, en panache, pour vous accueillir . S'il est en colère et prêt au combat, la queue hérissée et gonflée fouette le sol en cadence pour impressionner l'ennemi . S'il a peur, il s'enfuit en la cachant entre ses pattes . S'il la dresse vers le ciel en forme de point d'interrogation, c'est pour manifester sa curiosité .

        Qu'elle soit longue, enroulée, fine, épaisse, courte ou en pompon, il la présente toujours avec grâce et distinction . 

     

    (Source Agenda des chats 2011) 

     

     

    Bon dimanche à tout le monde !! 

     

     

    Un vrai langage :  

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    La leçon de vie du chat :

    Indomptable, hédoniste, narcissique, champion du sommeil et de la débrouille… Par sa seule façon d’être au monde, le chat ne cesse d’affirmer le droit au bonheur, au confort et à la sensualité. Et si nous laissions parler le félin qui ronronne en nous ?

    Lire la suite ICI  

     

     

    La leçon de vie du chat : 

     

     


    6 commentaires
  •  

    Vermifugez-les ! 

     

    Vermifuger votre chat ou votre chien, c'est indispensable pour protéger sa santé... mais aussi la votre et celle de vos proches.

     

       Or par manque d'information ou simple négligence, bon nombre de maîtres oublient de traiter leur animal de compagnie ! Toxocarose pour sa fréquence, échinococcose pour sa gravité : ces deux zoonoses dues aux parasites internes des animaux de compagnie sont des préoccupations constantes de santé publique. L'une et l'autre peuvent se développer insidieusement et sans symptôme spécifique, jusqu'au développement de pathologies invalidantes voire mortelles dans des cas extrêmes.
    A quel rythme dois-je vermifuger ? Chiots et chatons devront être vermifugés chaque mois pendant 6 mois. Puis vous devrez renouveler l'opération quatre fois par an. Voire plus si les lieux et conditions de vie constituent un risque supplémentaire d'infection. D'autres gestes simples vous préserveront des parasites véhiculés par votre animal : chaque jour, retirez ses déjections de la litière (pour ce qui est du chat) ou du jardin. Et ne laissez pas les enfants jouer dans les bacs à sable publics, trop souvent souillés par des déjections canines ou félines. Enfin lavez-vous régulièrement les mains avec de l'eau et du savon... et pas seulement lorsque vous devez préparer un repas.
    Les jeunes enfants, avec leur habitude de porter les mains à la bouche après avoir caressé leur animal ou s'être blottis contre lui, sont particulièrement vulnérables. Voilà pourquoi votre chien ou votre chat doit être vermifugé à intervalles réguliers. C'est tout simplement un geste de santé.

    (Source L'écho de la Lys)

     

    Vermifugez-les ! 

     

     


    7 commentaires
  •  

    Les chats polydactyles :  

     

    Savez-vous pas ce qu'est exactement la polydactylie féline ?

    Est-ce une maladie ? Non !!!!! 
    En fait un chat atteint de polydactylie est un chat qui a une anomalie physique congénitale qui consiste en une présence de doigts supérieurs à la normale, sur une ou sur toutes les pattes causée par une mutation génétique. 
    Cette dénomination vient du grec "poly" qui signifie "nombreux" et "dactyle" qui signifie "doigts". Un chat possède normalement quatre doigts et un ergot sur les pattes avant et quatre aux pattes arrières. 
    Un chat polydactyle peut posséder jusqu'à sept doigts indifféremment à l'avant et à l'arrière. La polydactylie est plus fréquemment observée sur les pattes avant. (Rarement sur toutes les pattes ou uniquement sur les pattes arrières). Cette malformation congénitale n'est ni mortelle ni dérangeante pour le chat, bien que l'on ait remarqué un petit retard d'apprentissage de la marche et de la grimpe chez les chatons polydactyles. 
    Par la suite, certains développent une plus grande habilité. 

    Un chat possédant six doigts à l'avant peut avoir une dextérité manuelle étonnante que l'on ne retrouve pas chez des chats non polydactyles : il ouvrira des loquets de portes ou chassera en s'aidant d'une seule patte. On trouve ces chats plutôt sur la Côte Est des États-Unis et dans le Sud-Ouest de l'Angleterre. Certains avancent que la raison de la quasi absence de chats polydactyles en France et dans d'autres pays d'Europe est due au fait que les chats sortant de l'ordinaire étaient directement tués au Moyen Âge en raison des fortes superstitions et de leur appartenance supposée à la sorcellerie. Les deux races où la polydactylie est la plus répandue sont le maine coon et le pixie-bob.

    D'autres attirent l'attention sur le fait qu'en Angleterre les chats polydactyles sont nombreux, particulièrement au Pays de Galles où on les appelle les "Cardi-Cats".  

     

    Les chats polydactyles :  

     

    L'écrivain Ernest Hemingway est un des amateurs de chats polydactyles le plus connu.

    Dans le jardin de sa maison de Key West en Floride, il hébergeait un peu moins d'une centaine de chats dont environ la moitié étaient polydactyles. 
    Cette passion pour ces chats particuliers lui est venue après avoir reçu un chat à six doigts offert par le capitaine d'un bateau.

    En anglais, le mot "Hemingway cat" ou "Hemingway" est devenu un mot d'argot pour désigner les polydactyles. 
     Depuis sa mort en 1961, sa maison est devenue un musée et le jardin un abri pour les descendants de ses chats.

    Il en reste encore une soixantaine dont une trentaine de polydactyles.

    Le chat enregistré au Livre Guinness des records est Canadien et s'appelleTiger.

    Il est le chat ayant le plus grand nombre d'orteils à ce jour, c'est-à-dire 27 en tout ... 
    A noter que la polydactylie humaine existe aussi  .  

       

    (Source kimcat1b58.over-blog.com et Wikipédia)  

     

     

    Les chats polydactyles :  

     

     


    6 commentaires
  • Le Khao Manee !

     

    Mon ami Christian m'a fait découvrir ce chat merveilleux et quelque peu mystérieux . A lire ICI  .......  et encore ICI  ....... 

     

    Le Khao Manee ! 

     

     

     

     

    Le Khao Manee ! 

     


    14 commentaires
  •  

    Mise en jour en novembre, cette liste concerne les produits cosmétiques : voir ICI  sur le blog de Petite Noisette qui est par ailleurs très intéressant . 

     

     

    Dernière liste sur les produits non testés sur animaux :  

     

     

     


    3 commentaires
  • Vous souhaitez adopter ?  

     

    Une adoption = un engagement = des responsabilités !!!!!

    Ce sujet s'adresse aux futurs adoptants.
    Comme dit régulièrement, il faut savoir qu'un chat n'est pas un jouet et n'est pas un produit de consommation que l'on prend, que l'on jette ou que l'on échange.
    Adopter un chat engage des responsabilités, auxquelles on ne pense pas forcément.

    Avant toutes choses, on n'adopte pas sur un coup de tête parce qu'on trouve ça trop mignon (un chat n'est pas une peluche Hello Kitty) !!!!!!

    Il faut savoir qu'un chat peut vivre très vieux (certain dépasse les 20 ans de vie) ce n'est donc pas un hamster avec une espérance de vie de 2 ans. C'est presque un 1/4 de siècle de vie en commun.

    Poser vous les questions suivantes si vous voulez adopter :

    Quel budget je peux lui consacrer par mois ? (et oui, un chat ça mange, ça a besoin de litière, de jouer, de soins...)
    Pourquoi je veux un chat ?
    Aurais-je la patience et le temps de m'en occuper ? (ce n'est pas un objet déco vivant il demande de l'attention)
    Suis-je prêt à débourser de l'argent s'il tombe malade ou a un accident ? (et parfois de grosses sommes)
    Est-ce que j'ai quelqu'un à qui le confier si je pars en vacances  ?
    Est-ce que j'accepterai ses bétises ?

    Quelques réponses :

    Quel budget je peux lui consacrer par mois ? Il faut compter les croquettes, la litière et il est important de ne pas prendre des croquettes de supermarchés de basse qualité (a cela peut s'ajouter des frais non prévus : vétérinaire, ...)

    Pourquoi je veux un chat ? Et bien parce qu'on les aime et qu'on se sent prêt à partager sa vie avec eux jusqu'à la fin.

    Aurais-ja la patience et le temps de m'en occuper? Je dois lui consacrer au moins 1 heure de jeux par jour et du temps pour les calins. Si je suis absent 10h par jour et que lorsque je rentre je suis trop fatigué pour être avec lui -> laissez tomber.

    Suis-je prêt débourser de l'argent si mon chat tombe malade ou a un accident ? Oui, je suis capable d'aller au vétérinaire si je vois que mon chat à le moindre soucis et je n'attends pas que celui-ci soit à moitié mort pour y aller. Je ne fais pas euthanasier mon chat parce que le vétérinaire c'est cher.

    Est-ce que j'ai quelqu'un qui le confier si je pars en vacances ? Oui, un membre de ma famille, un ami, une pension ou je l'amène. Sinon je ne pars pas (je ne jette pas mon chat à la rue pour aller égoistement à la mer)

    Est-ce que j'accepterai ses bétises ? Oui sans aucun doute et je ne le frapperai pas !!

    Lorsqu'on adopte un chat, cela engendre des frais au début pour son confort et sa santé. Il vous faudra acheter :

    - un arbre à chat : minimum 35 € (pour un petit)
    - un bac à litière : une dizaine d'€
    - des jouets : une dizaine d'€
    - du vermifuge : pour un bon vermifuge 6 € le comprimé en moyenne.
    - une visite de contrôle chez le vétérinaire : minimum 25 €
    - la stérilisation ou la castration : entre 80 et 100 € pour une femelle et entre 40 et 60 € pour un mâle (selon les vétérinaires)
    - les vaccins (corysa/typhus et si mon chat sort la leucose en plus) et les rappels : environ 50 € puis 50 € par rappel.
    - l'identification : pour une puce environ 50 €
    - la nourriture et la litière évidemment : pour le mois environ 30 €
    - un nécéssaire (pince tire-tique, brosse...) : environ 12 €
    - traitement préventif contre les puces : selon les produits entre 10 et 35 € .

    L'adoption d'un chat pour ses débuts, vous revient approximativement à 380/390 € pour une femelle et 350 € pour un mâle si on fait correctement les choses .

    Il faut rappeler que l'identification est obligatoire, et que faire stériliser son chat est très important pour enrailler la prolifération massive et donc les abandons.

    Un chat, et oui ça fait des bétises, ça peut faire ses griffes là où l'on ne veux pas, ça peut griffer et mordre, ça peut casser des choses, ça monte sur les tables, les meubles, les rideaux. Un chat ça fait des bétises (pipi hors de la litière, marquage urinaire...), un chat ça ne se dresse pas, un chat ne comprend pas la fessée. Un chat ce n'est pas comme un chien.

    Si tout cela ne vous fait pas peur et que vous vous sentez de taille à adopter un chat alors allez-y et ASSUMEZ vous ne serez pas déçu. 

     

    (Source Forum Chats&Cie) 

     

    Vous souhaitez adopter ?  

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique