•  

    Mon ami Christian m'a fait l'honneur d'être la marraine de ses 2 derniers chats qu'il vient d'acquérir : Myriade, siamoise et Macaron, oriental crème sont frère et soeur . Deux amours de chats . Je vous les présente en photo . Merci encore à Christian et bienvenue à ces deux beautés .

    Christian viendra peut-être nous en dire un peu plus .  Mais place aux photos . 

     

    Myriade et Macaron :  

    Cliquer pour agrandir 

     

    Myriade et Macaron :  

    Cliquer pour agrandir 

     

    Myriade et Macaron :  

    Cliquer pour agrandir 

     

    Myriade et Macaron :  

    Cliquer pour agrandir 

     

    Myriade et Macaron :  

    Cliquer pour agrandir 

     

    Myriade et Macaron :  

    Cliquer pour agrandir 

     

     

    Myriade et Macaron :  

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    Le soleil d'hiver se lève lentement sur le dernier jour de l'année . 

    Je viens souhaiter une bonne année à toutes les choses : Au monde ! A la mer ! Aux forêts ! 

    Une bonne année à vous que j'aime, remplie d'amour, de santé, de gaieté, de bonheur, de générosité . 

    Que vos rêves deviennent réalité ! 

    Bonne année 2017 

     

    * * * Bonne année 2017 * * *  

    Cliquer pour agrandir 

     

    * * * Bonne année 2017 * * *  

     


    11 commentaires
  •  

    * * * Bon Noël * * *

     

     

    En famille, entre ami(e)s, avec vos 4 pattes préférés, sans oublier ceux qui sont seul ou dans la peine, je vous souhaite un très bon Noël ! 

     

    * * * Bon Noël * * *  

    Cliquer pour agrandir 

     

    * * * Bon Noël * * *

     

    * * * Bon Noël * * *   

     

     

    * * * Bon Noël * * *

     


    7 commentaires
  •  

    La nouvelle bannière est arrivée et j'ai ajouté d'autres photos dans le menu sur le côté .

    Bonne lecture si vous découvrez le blog . 

     

    Changement .....  

     


    6 commentaires
  • Le "Kattenkabinet" à Amsterdam :  

     

    LE SEUL MUSEE AU MONDE CONSACRE AUX CHATS :

    Récemment, en me promenant à Amsterdam, j’ai découvert le seul musée au monde entièrement dédié au chat dans l’art et la culture à travers les siècles. 

    Le musée KattenKabinet (Cabinet de Chats) est une initiative privée de Bob Meijer en commémoration de son chat rouge John Pierpont Morgan (1967-1984). Le musée existe depuis 1990.  

    Il paraît qu’il y a deux genres d’hommes : ceux qui adorent les chats et ceux qui les détestent. Un compromis est impossible. J’appartiens indéniablement à la première catégorie. Toute ma vie, je n’ai pu m’imaginer une maison sans chat ! 

    Le Cabinet des Chats confirme mes sentiments : je ne suis pas la seule qui se laisse emballer par ces petits galants. De partout il y a des yeux de chats qui me suivent. On peut même lire des poèmes inspirés par les chats sur les grands miroirs dessus les cheminées. W.F. Hermans, un écrivain renommé, à écrit une épitaphe pour un chat : Zlaapzacht, Boaz…’ (Dors bien, Boaz). ‘Zlaap’ s’écrit ‘slaap’ en Néerlandais, mais Hermans était d’opinion que les chats n’arrivent pas à prononcer le ‘s’.

    Le KattenKabinet se trouve dans le ‘virage doré’ du Herengracht, le plus beau et le plus chic quartier d’Amsterdam, dans une vieille maison patricienne du dix-septième siècle. Le musée se trouve au bel étage.

    Le musée a cinq salles à visiter : la salle de bal de 1750 avec lustres et appliques en cristal ; la chambre de musique avec un piano Bechstein à queue en noyer ; une chambre ‘malinoise’ de 1886 dans l’état d’origine ; une bibliothèque remplie de documentation et de la littérature concernant les chats. 

    Des chats, partout des chats ! Frappant est le flipper ‘Le ‘Lucky Cat’ qui est en même temps carillon quand on joue les billes à travers les chats en porcelaine blanche. Très drôle et très joli.

    Mes peintures préférées sont sans aucun doute les toiles de Henriette Ronner-Knip (Amsterdam 1821-Ixelles 1909). Elle fut une des artistes féminines les plus renommées du dix-neuvième siècle. Après son mariage avec Feico Ronner en 1850, le couple s’installe à Bruxelles. Peintre de paysages au début de sa carrière, elle se tourna vers le thème des chiens de labour. Vers 1870, elle découvrit son point fort : le monde des chats et leurs chatons. Surprenantes, et l’expression et la tendresse qu’elle arrive à mettre dans les yeux des chats, la façon dont elle travaille les meubles et la "tactilité" qui sort de ses drapages.

    Une visite au musée combine deux choses : d’abord et surtout la jouissance d’une belle collection de peintures, sculptures et d’autres objets d’art, par exemple une momie de chat provenant de Bubastis, Egypte (1er siècle) de l’ancien collection Pierre Loti, ou plusieurs affiches originales faites au début du vingtième siècle. 

    Dans la collection se trouvent des œuvres de Rembrandt, Monet, de Henriette Ronner, de Picasso, de Sal Meijer, de Tarkhoff, de Foujita, de Willette, de Karel Appel, Corneille de Kuniyoshi, de J.A.Prima e.a.  

     

    C’est en outre une occasion unique de visiter l’une de ces belles maisons de maîtres qui prolongent le Herengracht.

    Après une visite à ce charmant musée, il devient clair et indiscutable que le chat a pris sa place dans l’histoire de l’art. Et quelle place !  

    Quand la porte du musée est fermée, malgré le tableau sur la porte indiquant que le musée est ‘open’ (ouvert), il faut juste sonner et une très charmante dame vient vous ouvrir.

    ( Source La Lettre Mensuelle )


         De l'autre côté de la rue, face au musée, est amarrée sur le bord d'un des principaux canaux d'Amsterdam, une péniche-refuge destinée aux chats perdus ou trouvés de la ville . J'ai eu la chance de visiter cette péniche .... Les chats y sont comme des coqs en pattes !!!!!! 

    Pour en savoir plus c'est ICI .....

     

      

     

     

    Bon week-end à tout le monde même si il pleut ! 

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Retrouvez-nous sur Instagram  

     

     

     


    2 commentaires
  • Non je me garderai bien de vous parler politique mais simplement d'un homme qui adorait les chats . A voir ICI  ...... 

     

    Michel Rocard et ses chats :  

     

     

    Michel Rocard et ses chats :  

     


    4 commentaires
  • Ode à la liberté pour les animaux qui chaque jour perdent leurs vies dans les abattoirs et autres lieux de morts et de désespoir.



    "Au delà du ciel et de la terre,
    Que reste-t-il aux êtres attristés, meurtris dans leurs chairs,
    Blessés dans leurs cœurs ?
    Comment raviver en eux la lumière de la vie originelle
    Afin que demeure en eux l’espérance d’une vie meilleure.
    Lumière qui dépasse tout profit et toute guerre,
    Ne permettant pas à quelques-un de faire naître en eux
    Ignorance et haine,
    Mais qui inonde la terre
    D’hommes et de femmes de bonne volonté.
    Qui peut dire à ces êtres en souffrance :
    "N’ayez plus peur, vous êtes sauvés".
    Qui sur cette terre les protège
    Des sinistres lieux où ils sont parqués,
    Des immondes salles de torture
    Où la terreur se lit dans leurs yeux,
    Cherchant partout la main tendue d’un homme
    Pour les emmener vers la liberté,
    Et non pas la sentir frapper avec hargne ou assener le geste fatal.
    Qui les défendra eux aussi
    Pour qu’enfin soient abolis
    Ces lieux de morts, de perdition et de désespoir ?
    Et si un jour quelqu’un se lève
    Pour les diriger vers le jour et non vers le néant,
    Tous les hommes et femmes de cette terre pourront alors témoigner
    Que si nous traitons les animaux avec respect et dignité,
    La vie humaine ne peut demeurer ignorante et développer la haine.
    Contempler un petit agneau venir brouter l’herbe fraîche
    Et s’abreuver à la rivière,
    Les cœurs seront en joie, car la vie foisonnera !
    Révélant de mille feux la lumière que les animaux amènent sur terre.
    Par cette pureté qui les caractérisent tant,
    Ils guident nos pas et nos actes,
    Nous faisant œuvrer pour la protection de leurs précieuses vies,
    Ils nous transfigurent, dépassant la notion de soi-même,
    Qu’ils demeurent libres à nos côtés, qu’ils vivent paisiblement.
    Plus de crimes, plus de douleurs et de lieux de perdition,
    Mais la vie, leurs vies, jusqu’à la fin des temps ............... "


    ( Anonyme ) 

     

     

    Pour les animaux en lieu de mort ......  

     


    7 commentaires
  • La plus petite rue de Paris se nomme la rue "Du Chat qui pêche" . Une petite visite et sa légende  ICI .......

     

    Visiter à Paris : 

    Cliquer pour agrandir 

     

     

    Visiter à Paris : 

     

     

     

     


    6 commentaires
  • La rue du Chat qui danse :  

     

    A Saint Malo, avant la mise en place des plaques indicatrices des noms de rues, la tradition orale désignait les rues par un détail remarquable qui leur était propre : 

    La suite ICI .......  

     

     

    La rue du Chat qui danse :  

     

     

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique