• Le soleil est encore bas : Callis en profite ........ 

     

    Bain de soleil !!!!  

    Cliquer pour agrandir  

     

    Bain de soleil !!!!  

    Cliquer pour agrandir 

     

    Bain de soleil !!!!  

    Cliquer pour agrandir 

     

     

    Bain de soleil !!!!  

    Cliquer pour agrandir 

     

    Bon week-end à tout le monde !!!! 

     

    Bain de soleil !!!!  

     


    9 commentaires
  • Les deux peut-être .......... 

     

     

    Cliquer pour agrandir 

     

     

    Cliquer pour agrandir

     

     

    Cliquer pour agrandir 

     

     

    Observation ou rêverie ?  

     


    5 commentaires
  • Les chats aiment se sentir libres de leurs mouvements. Un chat fait plusieurs fois par jour le tour de son petit univers, et, s'il y a une chose qu'il n'aime pas, c'est les portes fermées (enfin... celles qui sont "normalement" ouvertes).
    Cependant, il peut s'habituer à ce que certaines portes soient fermées à certains moments (une ou plusieurs chambres à coucher la nuit, par exemple, si on fait le choix de ne pas laisser son chat dormir avec soi et/ou les enfants la nuit). Dans ce cas, mieux vaut éviter de répondre aux griffades sur la porte et aux miaulements, sans quoi le chat considère qu'on a répondu à sa demande (... et la fois suivante, il miaulera plus fort et plus longtemps, et ainsi de suite). Après un certain temps (ça dépend du degré d'entêtement!), il abandonnera une demande qui n'a jamais de réponse.

    De façon plus générale, et comme une règle d'or, on n'obtient jamais rien d'un chat sous la contrainte. Les chats détestent être contraints.
    Le rapport à ses humains n'est pas vraiment un rapport à des "maîtres", plutôt à des "copains". Les chats ne sont pas des chiens : on ne les dresse pas à obéir.

    Dans l'éducation d'un chat, la règle d'or est de récompenser (carresse, friandise...) ce qui est "bien", plutôt que de punir ce qui est "mal".

    Quand un chat n'apprécie pas particulièrement d'être tenu dans les bras, ou ne vient pas souvent sur les genoux, mieux vaut éviter de le prendre dans ses bras ou sur ses genoux "de force". C'est le meilleur moyen pour qu'il aime encore moins... Mais quand il vient de lui-même, se montrer disponible à ce moment "choisi par le chat" rendra l'expérience agréable et il recommencera plus souvent.

    Il est important d'apprendre aux enfants à tenir le chat sans que celui-ci se sente "étouffé" ou trop serré, pour éviter qu'il se débatte pour desserrer la contrainte.



    Un être d'habitudes... et d'attachements :


    L'attachement d'un chat à son territoire n'est pas seulement "strictement immobilier". Le chat est plus globalement attaché à ses "habitudes de vie", des rituels qu'il répète... et à ses humains.

    Spatialement, le territoire d'un chat, c'est, plus largement, une sorte de composés d'habitudes, liées tant aux marques qu'il a déposées partout qu'à ses petits trains-trains routiniers.

    Intégrer un nouveau meuble, un nouveau bibelot, c'est, à coup sûr, trouver minou en train de le renifler (ils sont tout autant curieux!) puis de s'y frotter consciencieusement pour l'intégrer à son univers.

    Quand on fait le ménage, on a souvent à sa suite un "second agent d'entretien" qui vient redéposer ses marques que la serpillère a eu le goût indélicat d'effacer .

    Quand il s'agit d'un bouleversement plus important, comme un changement de domicile, là aussi, les étapes progressives, en assurant des points de repères tout au long de la transition, sont le maître-mot pour ménager en douceur le bouleversement pour le chat, que les modifications brusques stressent. Mais même avec un chat adulte, habitué à un lieu de vie donné pendant plusieurs années, un déménagement peut se passer comme une lettre à la poste, si l'adaptation se fait par étapes.
    Et puis... il y a des chats très adaptables qui se sentent bien partout avec leurs humains et partent en vacances avec eux !

    Le chat qui vit en extérieur, peu ou pas domestiqué, reporte, après le détachement à sa mère, son attachement primaire sur son territoire spatial (notamment le jeune mâle qui "vogue vers de nouveaux horizons").
    Mais chez le chat domestique, qui a été fortement socialisé, non seulement à son espèce, mais aussi à l'homme comme être d'attachement, et chez qui perdurent bien des comportements sociaux de chaton qui disparaissent chez le chat adulte peu socialisé (ronronnement, approche amicale avec la queue en l'air, "patounage" sur les genoux de ses humains, beaucoup de jeux mais pas de prédation en tant que telle pour se nourrir, beaucoup de jeux sociaux avec ses congénères et sommeil enlacés avec eux, etc, etc...), le territoire n'est pas seulement spatial, c'est un univers social.
    Lorsqu'il quitte sa mère et sa portée, le chat très socialisé s'attache profondément à sa nouvelle famille d'adoption :vous êtes aussi le territoire de votre chat, en tant qu'être d'attachement-repère. Un chat très socialisé, habitué aux contacts et aux interactions sociales (jeux, etc) n'apprécie pas particulièrement la solitude prolongée : il s'ennuie. 

     

                                                                         

    Un esprit libre :  

     

     


    3 commentaires
  •    13 & 14 02/2016 LINGENFELD
    ARENA OF CATS Détails sur l'exposition :
    Exposition Feline Internationale
    Traditionelle toutes races
    Samedi: Special Maine Coon
    Dimanche: Special British
    Pour nos amis francais:
    inscription en français sur le site: www.1-krv.de
    information en français: info-france@1-krv.de
    téléphone: 0387048101
    Organisée par :
    1.Kurpfälzer Rassekatzen Verband e.V.
    Katrin GROPP
    Storchenstrasse 22
    68259 Mannheim
    Tél. 0049 6201 293694
     
     
     
    CLÔTURE DES INSCRIPTIONS : 22/01/2016
     
    LEUR ÉCRIRE
       
       09 & 10 04/2016 ESPACE CULTUREL 4 PLACE GÉNÉRAL BERTRAND
    CATS'N CATS FRENCH RIVIERA SPRING CFA SHOW Détails sur l'exposition :
    Show CFA à l'américaine, 6 rings 4 SSR/1AB/1SP
    Entrée gratuite.
    Engagements en ligne sur : http://cfaeurope.org/fr/shows/2015
    Organisée par :
    Cats'N Cats CFA
    Sophie Duperrier
    1 rue des sources
    71460 Collonge-en-Charollais
    Tél. 0674566712
     
     
     
    CLÔTURE DES INSCRIPTIONS : 01/04/2016
     
    LEUR ÉCRIRE
       

      

         

    Plus quelques affiches : 

     

    Expos de Février :  

     

    Expos de Février :   

     

    Expos de Février :   

     

     

     

    Expos de Février :  

     

     

     


    1 commentaire
  • Un livre qui va vous plaire : 

     

    Livre :

     

    Lire la suite ICI .......  

     

     

    Livre :  

     

     


    9 commentaires
  • Au moment ou j'écris cet article il neige !!!!!

    Callis regarde perplexe ......

     

    Hiver !!!!!  

    Cliquer pour agrandir 

     

    Hiver !!!!!  

    Cliquer pour agrandir 

     

    Bon week-end à tout le monde !!!!! 

     

     

    Hiver !!!!!  

     

     

     

     


    7 commentaires
  • David Bowie et les chats :  

    Cliquer pour agrandir 

     

    David Bowie était un amoureux des chats, et les chats le lui rendent bien depuis son décès .

    Lire ICI ....... 

     

    Sur la photo le voici en compagnie d'un Abyssin . 

     

     

    David Bowie et les chats :  

     


    3 commentaires
  • L'OR DE CHAT :

    Au pays de Saint-Malo, il y avait naguère plus de fées dans la mer et sur les grèves qu'on ne comptait de bergères dans les landes. Un soir de lune, une troupe de fées se livraient à la danse ronde. Il arriva que douze jeunes gens étaient en fête, quand ils furent un peu chauds de boire, ils décidèrent d'aller inviter à la contredanse les belles fées de la grève. Mais, au cours de la danse, elles s'aperçurent que les garçons avaient le souffle court et les jambes de laine, et elles entrèrent en fureur. D'un coup de leur baguette, elles changèrent les malappris en six gros matous noirs et six chattes blanches. Quand elles virent les pauvres animaux miauler de détresse, la bonté naturelle des fées de Saint-Malo leur attendrit le coeur, et elles promirent aux farauds de les rétablir dans leur forme première aussitôt qu'ils auraient filé, pour chacune d'elles, un manteau d'or et une robe d'argent tissés dans le seul mica de la grève. La tâche n'eut pas été longue si les fées n'avaient précisé qu'ils ne pourraient filer que durant les douze coups de minuit. Les six matous et les six chattes se mirent au travail sans attendre. Lorsque toutes les fées furent habillées, elles frappèrent les chats de leur baguette et en refirent des humains. On ne dit pas si plusieurs siècles avaient passés sur leur tête. Ce qui est sûr, c'est qu'il est très rare de voir de vrais chats s'égarer sur le sable de mer. A Saint-Malo, pourtant, "argent de chat" est le nom du mica gris. Quand ce mica s'allume d'un reflet blond, il devient "l'or de chat", dont se tissait jadis le manteau d'apparat des Dames de la Mer.


      (Extrait de Légendes de la Mer de Pierre-Jakez Hélias)  

     

     

    Légende bretonne :  

     

     

    5 commentaires
  •    Grâce au meilleur suivi des chats et aux avancées en médecine vétérinaire, la population féline vieillit. L’arthrose, pathologie spécifique des animaux âgés, est de plus en plus observée chez nos chats.
       Cette maladie est caractérisée par la destruction progressive du cartilage articulaire. Celui-ci recouvre les os au niveau des articulations et permet d'amortir les chocs un peu comme un coussin. Puis on observe également la formation de tissu osseux anormal au niveau de l'articulation.

    -Expression de la maladie :

       Le chat n’exprime pas sa douleur, ainsi les premiers signes de cette maladie sont souvent une modification du comportement. Les expressions d’arthrose, très facilement observables chez le chien, le sont très peu chez le chat. En effet, celui-ci est un animal territorial, indépendant, indolent. Les propriétaires ne donnent pas de signification pathologique à l’immobilité quasi-permanente de leur chat.
       Or, le plus souvent, leur chat ne bouge pratiquement plus car il a mal. Il est donc plus irritable, peut devenir malpropre s’il a des difficultés à entrer dans son bac à litière, et risque de développer des troubles anxieux. Ces troubles sont souvent accentués par la présence d’autres animaux, en effet, tout rapport social risque d’être douloureux. Petit à petit, le chat va anticiper et son agressivité, son anxiété et son apathie vont augmenter.
       La boiterie est rarement un signe d’appel, par contre si vous observez que votre chat a des difficultés à sauter, à grimper sur des meubles, à monter les escaliers…parlez-en à votre vétérinaire car cela pourrait être le signe permettant de suspecter l’évolution d’une maladie arthrosique.

    -Les lésions dues à l'arthrose :

       Le cartilage qui recouvre les surfaces des os au niveau des articulations se détruit progressivement. Le rôle d'amortisseur des chocs de ce cartilage va disparaître. C'est pour cette raison que les mouvements deviennent douloureux.
    Comme l'animal souffre lorsqu'il mobilise son articulation malade, il va éviter de faire des mouvements qui mettent en jeu cette articulation. Les muscles vont alors s'atrophier: on parle souvent de "fonte" musculaire.
    L'articulation peut aussi se modifier du fait d'un dépôt d'os anormal et d'un épaississement de la capsule articulaire.
    Le diagnostic
       Pour diagnostiquer l'arthrose chez un chien, un examen approfondi de l'animal est nécessaire. Les articulations seront manipulées l'une après l'autre. Cet examen est parfois douloureux pour l'animal. Des radiographies sont souvent indispensables.
       Le vétérinaire pourra à l'aide de l'examen clinique et des radiographies juger de la gravité de l'arthrose et proposer le traitement adéquat.


    -Traitement de la maladie :

       Si le diagnostic d’arthrose est confirmé par votre vétérinaire, grâce à des examens radiographiques, le traitement est nécessaire. Le vétérinaire prescrira alors des anti-inflammatoires. Le traitement permet que 61% des chats soient très améliorés, 14% améliorés et 25% un peu améliorés.
       Votre vétérinaire pourra aussi vous proposer des protecteurs du cartilage articulaire qui semblent avoir un effet bénéfique chez certains chats.
       Il existe aussi des injections d'acides gras qui ont des effets très bénéfiques dans certains cas.


       Il est aussi bénéfique pour un chat arthrosique de ne pas être trop lourd. Une surcharge pondérale va accélérer "l'usure" des articulations et il faut donc veiller à nourrir correctement votre chat. Souvent le chat âgé bouge moins donc grossit et les risques d'apparition d'arthrose augmentent.
       On peut donc associer au traitement médical de l'arthrose un régime afin que les articulations déjà fragiles n'aient pas à supporter un poids trop important .  

     

     

    L'arthrose chez le chat : 

     


    6 commentaires
  •    Ne pas déranger un chat qui s'est endormi sur ses genoux, retarder le moment de se lever pour profiter de cette douceur, de cette quiétude chaude sur soi, c'est le signe infaillible de l'affection élective pour eux. Cela ne s'apprend pas. J'ai vu mon fils, tout petit, renoncer à son goûter pour ne pas déranger notre chatte couchée sur lui. Puis se couler de dessous elle avec d'infinies précautions et des mots doux pour la rendormir. Puis il pouvait soudainement jouer bruyamment à la guerre en sautant comme un fou sur le canapé, par-dessus la chatte, mais il n'oubliait pas, au plus fort de sa bagarre imaginaire, de la rassurer au passage.

       Et la chatte ne bougeait pas, de grands coups de sabre en plastique sifflant au ras de ses oreilles, tout à fait tranquille et en totale confiance. Un seul geste de la petite fille qui n'arrive pas à aimer les chats l'aurait fait fuir…


       Les gens qui aiment les chats évitent les rapports de force. Ils répugnent à donner des ordres et craignent ceux qui élèvent la voix, qui osent faire des scandales. Ils rêvent d'un monde tranquille et doux où tous vivraient harmonieusement ensemble. Ils voudraient être ce qu'ils sont sans que personne ne leur reproche rien.

       Les gens qui aiment les chats sont habiles à fuir les conflits et se défendent fort mal quand on les agresse. Ils préfèrent se taire, quitte à paraître lâches. Ils ont tendance au repli sur soi, à la dévotion. Ils sont fidèles à des rêves d'enfant qu'ils n'osent dire à personne. Ils n'ont pas du tout peur du silence. Ils ne s'arrangent pas trop mal avec le temps qui passe, leur songe intérieur estompe les repères, arrondit les angles des années.

       Les gens qui aiment les chats adorent cette indépendance qu'ils ont, car cela garantit leur propre liberté. Ils ne supportent pas les entraves ni pour eux-mêmes ni pour les autres. Ils ont cet orgueil de vouloir être choisis chaque jour par ceux qui les aiment et qui pourraient partir librement, sans porte fermée, sans laisse, sans marchandage. Et rêvent bien sûr que l'amour aille de soi, sans effort, et qu'on ne les quitte jamais. Ils ne veulent pas obtenir les choses par force et voudraient que tout soit donné.

       Les gens qui aiment les chats, avec infiniment de respect et de tendresse, auraient envie d'être aimés de la même manière - qu'on les trouve beaux et doux, toujours, qu'on les caresse souvent, qu'on les prenne tels qu'ils sont, avec leur paresse, leur égoïsme, et que leur seule présence soit un cadeau.

       Dans le doute de pouvoir obtenir pour eux-mêmes un tel amour, ils le donnent aux chats. Ainsi cela existe. Ça console.

       Les gens qui aiment les chats font une confiance parfois excessive à l'intuition. L'instinct prime la réflexion. Ils sont portés vers l'irrationnel, les sciences occultes. Ils mettent au-dessus de tout l'individu et ses dons personnels et sont assez peu enclins à la politique. Les tendances générales, les grands courants, les mouvements d'opinion, les embrasements de foule les laissent aussi circonspects que leur animal devant un plat douteux. Et si leur conviction les pousse à s'engager, une part d'eux-mêmes reste toujours observatrice, prête au repli dans son territoire intime et idéaliste, toujours à la frange, comme leurs compagnons, d'un pacte avec la société et d'un retour vers une vie sauvage dans l'imaginaire.

       Les gens qui aiment les chats sont souvent frileux. Ils ont grand besoin d'être consolés. De tout. Ils font semblant d'être adultes et gardent secrètement une envie de ne pas grandir. Ils préservent jalousement leur enfance et s'y réfugient en secret derrière leurs paupières mi-closes, un chat sur les genoux.

    - À quoi penses-tu ?

    - À rien…

    - Tu ne dis rien. Tu es triste ?

    - Oh, non !

    - Tu es fatigué ?

    - Non, je rêve, c'est tout.

    Enfin, j'ai cru remarquer que les gens qui aiment les chats étaient souvent ainsi…

    J'aime les chats.


     ( Extrait du livre d'Annie Duperey "Les chats de hasard" )

     

     

                                                                          

    Les gens qui aiment les chats .......  

     


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires