•    Votre décision est prise, vous avez choisi d'adopter un chat. Il vous faut maintenant trouver l'endroit où vous procurer, dans de bonnes conditions, le compagnon tant désiré.
      Où acheter un chat ?
      Il existe différents circuits pour acheter un chat ou un chaton, le choix sera conditionné par le type de chat que vous recherchez: adorable chat de gouttière ou superbe chat de race destiné à faire des concours...
              *dans un refuge (associations de protection des animaux),
              *chez des particuliers sur petite annonce dans les journaux,
              *chez un éleveur amateur et ou professionnel,
            *dans une exposition animalière,  
    D'où viennent les chats vendus ?
              *Les refuges ont des chats généralement adultes dont on ne connaît pas toujours la provenance. On trouve de tout dans un refuge, il ne faut pas avoir d'idée préconçue, il faut s'y rendre plusieurs fois afin de faire LA bonne rencontre. Adopter un chat dans un refuge c'est lui redonner une chance d'avoir une vie heureuse. Lui offrir son droit au bonheur et le voir s'épanouir dans votre foyer vous procureront des joies immenses.
              *Les éleveurs amateurs ont en général une chatte ou deux, avec donc très peu de portées.
              *Les éleveurs professionnels peuvent élever plusieurs races et proposer de nombreuses portées chaque année. Les conditions d'élevage sont souvent moins familiales.
             *Sur les marchés ou les expositions,ce sont généralement les éleveurs qui viennent vendre leurs portées en direct.
              *Cependant, soyez toujours très vigilant lorsque vous achetez un chat sur un marché, une exposition ou dans une animalerie car il existe malheureusement en France des animaux introduits en fraude de pays où les critères de race et de santé sont bien inférieurs aux nôtres et où les conditions d'élevage sont parfois intolérables.
       
      Le choix de l'éleveur, du refuge ou du particulier :
      Lorsque votre choix est arrêté, il est temps de prospecter afin de trouver votre compagnon.

    Le choix de la provenance est très important pour plusieurs raisons :

               *santé et hygiène : les chatons provenant d'élevages mal tenus ont souvent des problèmes de parasites, voire des maladies plus graves.
               *comportement du chaton : l'éducation d'un chaton commence à trois semaines et son comportement de chat adulte sera en partie forgé à partir de son mode de vie avant trois mois (éveil au jeu, socialisation avec les enfants et avec les autres animaux, éducation de la mère chatte...).
               *éthique : personne ne désire acheter un animal provenant d'un lieu où les animaux sont malheureux voire maltraités, ce qui est malheureusement encore parfois le cas chez certains éleveurs ou particuliers peu scrupuleux.
     
      Les questions à poser au vendeur :
      Vous pouvez téléphoner à plusieurs éleveurs, visiter leur élevage et leur poser les questions suivantes :
             *Depuis combien de temps font-ils de l'élevage ?
             *Combien ont-ils de portées par an ?
             *Combien les femelles ont-elles de portées ?
              *Quelles sont les conditions d'élevage (chenil, terrain clos, maison,...) ?
              *Quels sont leurs mâles reproducteurs ? Tous les éleveurs ne possèdent pas leur propre mâle. Généralement, un mâle extérieur rencontre la femelle uniquement pour la saillie ce qui permet l'introduction de "sang neuf", c'est à dire de nouveaux gènes évitant les croisements familiaux à l'origine de maladies héréditaires. Il n'est donc pas forcément indispensable de voir le mâle.
               *Présentent-ils leurs chats aux concours et expositions félines ?
      Autres signes positifs: les éleveurs qui pratiquent une certaine sélection des éventuels acquéreurs (quitte à refuser un acheteur qui ne serait pas capable d'assumer tel ou tel chat), et qui vous interrogent sur votre mode de vie, vos attentes, votre conception de votre relation avec votre chat et son futur habitat. En bref, qui s'intéressent au devenir des chatons vendus. Tous ces signes montrent un métier fait par passion et amour des animaux et un éleveur soucieux du bien-être de ses animaux.
      Quel âge le chat doit-il avoir ?

      Les chatons sont sevrés à six ou sept semaines et sont souvent vendus à 8 ou 10 semaines. Sachez qu'il est interdit de vendre un chaton avant l'âge de 8 semaines.
    Cependant, il est vivement recommandé d'attendre 12 semaines (3 mois) pour séparer le chaton de sa mère. En effet, c'est au contact maternel que le chaton se sociabilise et apprend ses premières notions de vie en "société" avec les autres animaux et les hommes.
    Un chaton séparé trop tôt de sa mère sera plus susceptible d'avoir des problèmes comportementaux.


    votre commentaire
  • L'acquisition d'un chaton ou d'un chat adulte est toujours un événement important et une décision à long terme. En effet, un chat vit en moyenne 15 à 20 ans, pendant lesquels il faudra assurer ses besoins matériels (nourriture, soins vétérinaires) autant qu'affectifs.
    Au moment d'adopter un chat, pensez aux conséquences que l'arrivée d'un nouveau compagnon va impliquer même si un chat entraîne tout de même moins de « contraintes » qu'un chien.
    Chaton ou chat adulte ?
    Un chaton est toujours très vif, il est très joueur et souvent prêt à faire quelques bêtises… Il faut donc savoir lui consacrer du temps pour jouer avec lui. Même si on dit que le chat est un solitaire, un chaton n'appréciera pas d'être laissé seul toute la journée. Il faut donc lui ménager du temps. Les traits de caractère du chaton se forge nt en grandissant : on ne peut donc pas savoir à l'avance la personnalité du chaton. C'est la surprise

    Adopter un chat adulte est une expérience toute aussi enrichissante bien que différente. Un chat adulte a déjà son caractère : parfois indépendant, parfois très câlin mais il ne changera pas. Donc, ceci est parfait pour pouvoir choisir le chat selon son propre caractère et son mode de vie. Ceci permet d'avoir moins de surprises car un chat très câlin le restera alors qu'un chaton câlin peut devenir un adulte plus indépendant.
    Il faudra donc apprendre à se connaître et s'apprivoiser mutuellement.
    Contrairement aux idées reçues, tous les chats adultes disponibles à l'adoption ne sont pas caractériels. De nombreuses personnes sont obligées de se séparer de leur animal pour cause de décès, d'allergie ou suite à un déménagement par exemple. Avant d'adopter un chat, il est donc conseillé de bien se renseigner sur son histoire et d'observer son comportement et son caractère. Concernant le comportement général, un chat adulte est souvent plus calme qu'un chaton. Un chat adopté s'adapte généralement très vite à sa nouvelle vie et est souvent particulièrement attaché à ses nouveaux maîtres.
    Chat de race ou chat de gouttière?
    Vous appréciez une race particulière, pour sa beauté ou son caractère, alors n'hésitez pas !
    Mais renseignez-vous bien sur les caractères liés à la race car par exemple un chat Siamois a besoin d'être toujours près de ses maîtres et est assez « collant » et bavard donc il ne faut pas avoir envi d'un chat indépendant et silencieux !

    En revanche, si vous souhaitez un compagnon de tous les jours sympathique et attachant, alors un chat de gouttière vous rendra certainement très heureux. D'autant que certains chats croisés sont de véritables beautés…

    Mâle ou femelle ?
    Si vous faites stériliser précocement votre chat, le fait qu'il soit mâle ou femelle n'entraînera pas beaucoup de conséquences sur son caractère. Un chat mâle reste néanmoins souvent plus câlin avec les femmes et les femelles ont souvent une préférence pour les hommes.
    En revanche, pour les animaux non castrés, un mâle, s'il n'est pas castré, sera plus bagarreur, souvent fugueur et surcout il marquera son territoire par des jets d'urine.
    Dans ce cas, si vous ne souhaitez pas faire reproduire votre chat, la castration est vivement conseillée dès l'âge de 6 ou 7 mois.

    Une femelle non stérilisée présente aussi des périodes de chaleurs parfois pénibles à supporter avec des miaulements incessants et des fugues associées.
    Si vous ne voulez pas avoir des petits, la stérilisation chirurgicale est idéale, elle permet de plus d'éviter des maladies telles que les grossesses nerveuses, les infections de l'utérus, les tumeurs mammaires, etc... 


    votre commentaire
  • Séance du jour :   

     

    Séance du jour :   

     

    Séance du jour :   

     

    Séance du jour :   

     

    Séance du jour :   

     


    votre commentaire
  • Balrog découvre ces nouveaux jouets arrivés ce matin ..... 

     

    De nouveaux jouets ......   

     

    De nouveaux jouets ......   

     

    De nouveaux jouets ......   

     

     


    votre commentaire
  •   Aprés la chasse à la souris voici la chasse au moucheron !!!!!! 

     

    La chasse au moucheron :   

     

    La chasse au moucheron :   

     

    La chasse au moucheron :   

     


    votre commentaire
  •  

      

    La chasse à la souris ......   

     

    La chasse à la souris ......   

     


    votre commentaire
  •  Le jeu est trés important dans la vie d'un chat ...... raison de plus s'il ne sort pas, il ne doit manquer de rien ...... arbre à chats, souris, boules, griffoir, plumeaux, tunnels, etc .......

     

    Voici notre Balrog en pleine action  .

     

      

    Le jeu .....   

     

     


    votre commentaire
  • C'est là tout leur mystère !!!!!!  

     

     

    Le rêve .......

     

     

     


    votre commentaire
  •   

    ÂMES SENSIBLES... NE VOUS DETOURNEZ PAS DE CE MESSAGE ET LISEZ LE JUSQU'AU BOUT !!!


    Animalerie .

    Je suis une petite chienne de moins de 2 mois.
    je suis la petite soeur de 10 chiots.
    Mon papa était très célèbre. J'ai beaucoup de demi-frères et sœurs.
    Ma maman aussi était très célèbre.
    Quand elle est devenue célèbre, elle n'a eu que des chiots.
    Fini les mains caressantes, fini les excursions ... seulement encore plus de chiots.
    Elle est toujours triste quand ils la quittent.


    Aujourd'hui, j'ai quitté ma maison.
    Je ne voulais pas partir,
    donc je me suis cachée derrière ma maman et mes trois compagnons de nichée qui restaient.
    Ils disaient qu'un certain jour moi aussi je deviendrais célèbre.
    Je me demande, est-ce que célèbre veut dire la même chose que plaisir et bon temps ?
    Donc tu me soulevais et m'emportais, bien que tu étais consciente que je me cachais pour toi.
    Je crois que tu ne m'aimais pas non plus.

    Ma nouvelle demeure est très éloignée. J'ai très peur.
    Mon petit cœur me disait "sois courageuse" ... comme mes ancêtres.
    Est-ce qu'il y avait une bonne maison ?

    J'ai faim, je ne peux pas trop manger, c'est mauvais pour mon ossature.
    Je ne peux pas mordre ni grogner quand les enfants me tourmentent.
    Je cours seule et m'imagine que je cours
    dans une prairie verte avec des papillons, des oiseaux et des coccinelles.
    Je ne comprends pas pourquoi ils me battent.
    Je suis tranquille, mais l'homme frappe et crie des gros mots.
    La dame ne me donne pas la bonne nourriture comme chez ma maman.
    Elle jette simplement de la nourriture sèche par terre, se retourne et disparaît avant que j'ai le temps pour une caresse ou un autre contact.
    Parfois ma nourriture sent mauvais, mais je la mange quand même.

    Aujourd'hui, j'ai mis au monde dix chiots. Ils sont tellement jolis.
    Suis-je célèbre maintenant ?
    Je voudrais bien jouer avec eux, mais ils sont tellement petits.
    Je suis encore tellement jeune et folâtre que
    c'est difficile pour moi de seulement soigner mes petits et rien d'autre.
    Ils pleurent maintenant. J'ai tellement faim.
    Je souhaite que quelqu'un me jette quelque nourriture.
    J'ai également très soif. Maintenant je n'ai plus que huit chiots.
    Deux sont décédés pendant la nuit, je ne parvenais plus à les réchauffer.
    Nous sommes tous très faibles.

    Aujourd'hui on est venu nous chercher, c'était trop de travail pour nous nourrir.
    Quelqu'un m'a enlevé mes chiots. Ils pleuraient.
    Ils ont été mis dans un camion avec des cages.
    Mes chiots sont-ils célèbres maintenant ?
    Je l'espère car ils me manquent. Ils sont partis.

    Ca sent l'urine ici, la peur et la maladie. Pourquoi suis-je ici ?
    J'étais belle comme mes aïeux.
    Maintenant, je suis affamée, sale, j'ai du mal et on ne veut pas de moi.
    Ce qui est encore le pire de tout, c'est de ne pas être désirée.
    Personne ne venait, bien que j'essayais d'être sage et agréable.

    Aujourd'hui, quelqu'un est venu.

     


    Ils m'ont noué une corde autour du cou et
    m'ont emmenée dans une chambre où tout était propre avec une table brillante.
    Quelqu'un me prenait et me caressait. Ca me faisait tellement de bien !
    Je devenais fatiguée et j'ai regardé la dernière personne qui se souciait de moi
    quand je m'endormais. Maintenant je suis célèbre.

    Aujourd'hui, il y avait quelqu'un qui m'aimait !
    Je ne me souviens plus beaucoup de l'endroit où je suis née.
    C'était très petit et sombre et les gens ne jouaient jamais avec nous.
    Je me souviens de maman et de son doux pelage,
    mais elle était souvent malade et très maigre.
    Elle n'avait presque pas de lait pour moi et mes frères et sœurs.
    Je me souviens que beaucoup d'eux décédaient, ils me manquent tellement.
    Je me rappelle bien le jour où j'ai été enlevée de chez ma maman.
    J'étais tellement triste et effrayée, mes dents de lait commençaient à percer et
    j'aurais dû rester chez ma maman.
    Mais elle était si malade et les gens continuaient à dire qu'ils n'avaient pas d'argent et
    qu'ils en avaient marre de la "pagaille" que faisaient ma sœur et moi.
    Donc nous étions mises en cage et transportées ailleurs. Seulement nous deux.
    Nous nous sommes serrées tout près l'une de l'autre et avions peur,
    mais encore une fois, pas de mains humaines pour nous caresser et nous aimer.
    Tant d'endroits et de bruits différents !

    Nous sommes dans un magasin où il y a beaucoup d'autres animaux.
    Certains hurlent, d'autres gémissent !
    Ma sœur et moi sommes enfermées dans une petite cage,
    j'entends d'autres chiots. Je vois des gens qui me regardent.
    J'adore les petits enfants, ils me semblent tellement gentils et amusants.
    Comme ils aimeraient jouer avec moi !

    Toute la journée, nous restons enfermées dans notre cage étroite,
    parfois des gens frappent sur la fenêtre et nous effrayent,
    parfois on nous sort pour être présentées aux gens.
    Certains sont gentils, d'autres nous font mal.
    Nous entendons toujours : "Oh, comme elles sont gentilles ! ", "J'en veux une !",
    mais on ne nous emmène pas.

    Ma petite sœur est décédée cette nuit quand il faisait noir dans le magasin.
    J'ai mis ma tête sur son doux pelage et je sentais la vie s'échapper de son petit corps tout mince.
    J'avais entendu dire qu'elle était malade et
    que je pouvais être vendue avec "réduction" pour que je sorte vite du magasin.
    Je crois que mes gémissements étaient les seuls signes de deuil
    quand son petit corps a été enlevé de la cage pour être jeté.

    Aujourd'hui une famille est venue et ils m'ont achetée !
    Quel jour heureux ! C'est une famille gentille, ils me voulaient vraiment !
    Ils ont acheté un plat et de la nourriture et la petite fille me serrait dans les bras.
    Je l'aime tellement. Papa et maman disent que je suis un chiot adorable !
    Ils m'ont appelé "Ange". J'ai donné des petits bécots à mes nouveaux amis.

    La famille me soigne bien, ils sont gentils, doux et tendres.
    Ils m'apprennent doucement et avec beaucoup de patience
    ce que je peux faire et ce qui est défendu,
    ils me donnent de la nourriture adorable et beaucoup d'amour !
    La seule chose que je veux c'est leur faire plaisir.
    J'aime beaucoup la petite fille et j'adore jouer et courir avec elle.

    Aujourd'hui, nous sommes allés chez le vétérinaire.
    C'est un endroit peu agréable et j'avais très peur.
    On m'a donné quelques piqûres, mais ma meilleure copine,
    la petite fille, me tenait si tendrement et m'assurait que tout allait bien,
    donc je me suis calmée.

    Le vétérinaire a dû dire des mots tristes à ma famille
    car ils avaient le regard sombre.
    J'entendais le vétérinaire dire des choses comme ... "il y a un problème au cœur" et ...
    "c'est à cause des gens qui élèvent sans réfléchir et sans se soucier de la santé des animaux".

    Je ne sais pas ce que cela signifie
    mais ça m'attriste de voir ma famille tellement malheureuse,
    mais elle continue malgré cela à m'aimer, et je dois dire que cela est réciproque.
    J'ai six mois maintenant, d'autres chiots de mon âge sont très robustes et brusques,
    j'aimerais être comme eux. Mais il y a toujours cette douleur qui me fait mal
    pour courir et jouer avec ma petite fille bien aimée.
    J'ai des difficultés à respirer. Je fais de mon mieux pour être un chiot bien fort mais c'est difficile.
    Ca me fait mal au cœur de voir ma petite fille tellement triste et
    d'entendre dire papa et maman ... "peut-être que son heure est arrivée ?".
    J'ai déjà été plusieurs fois chez le vétérinaire et les nouvelles ne sont jamais bonnes.
    Ils parlent toujours de malformations congénitales.
    Moi, je ne veux que sentir les rayons du soleil, courir, jouer et
    faire des câlins a ma famille.

    La nuit passée était la plus dure, la douleur devient de plus en plus atroce.
    Je sais à peine me lever pour boire.
    On m'a mise dans la voiture ... pour la dernière fois.
    Tout le monde a du chagrin et je ne comprends pas pourquoi.

    Ai-je été désobéissante ? J'essaie d'être sage et gentille.
    Qu'ai-je fait de mal ? Oh, si seulement cette douleur pouvait disparaître !
    Si je pouvais faire disparaître les larmes de la petite fille.
    J'essaie de m'étendre pour lécher sa petite main, mais je ne peux que hurler de douleur.

    La table chez le vétérinaire est froide. J'ai tellement peur.
    Les gens me font tous des caresses, ils pleurent et
    je sens leurs larmes sur mon doux pelage.
    Je sens leur amour et leur chagrin.
    Je lèche doucement leurs mains,
    même le vétérinaire ne semble pas être désagréable aujourd'hui.
    Il est tendre et je sens un soulagement de mes douleurs.
    La petite fille me tient doucement et je la remercie pour tout son amour.
    Je sens une petite piqûre dans ma patte avant,
    la douleur s'en va et je sens la paix qui m'envahit.
    Je lèche doucement ces mains.
    Ma vue devient trouble et comme dans un rêve,
    je vois ma maman et mes frères et soeurs, dans le lointain, dans un espace vert.
    Ils me disent que là, il n'y a pas de douleur, seulement paix et bonheur.
    Je dis adieu à ma famille à la seule façon que je connais,
    en agitant légèrement ma queue et en poussant doucement avec mon nez.
    J'avais espéré de pouvoir passer avec eux beaucoup, beaucoup d'années,
    mais le sort en a décidé autrement.

    "Voyez vous", disait le vétérinaire, "les chiots vendus
    dans les animaleries ne viennent pas d'éleveurs ayant le sens des responsabilités".
    La douleur s'est arrêtée maintenant et
    je sais que ça prendra des années avant que je ne revoie ma famille bien aimée.
    Si seulement, cela avait été autrement ...


    Avec l'autorisation permanente de l'auteur et à condition de respecter l'esprit,
    ce récit peut être publié ou copié.
    Cette autorisation est donnée dans l'espoir que cela mettra fin aux élevages
    par des éleveurs immoraux qui élèvent, non pas pour le bien-être de ces animaux ou
    pour améliorer la race, mais uniquement pour leur propre profit.
    Traduit de l'anglais par Mme W. Michiels Copyright 1999 - J. Ellis.


    votre commentaire
  • Ici, nos chats ne sortent pas ..... trop de dangers ..... routes, chasseurs, maladies, bref, la liste serait trop longue ..... mais nous ne voulons pas pour autant nous priver d'air, d'ou notre idée d'équiper nos fenêtres et porte-fenêtres de " moustiquaires ", faits par nos soins ..... économique et du sur mesure .

     

    Coupez des liteaux au format de vos fenêtres ou porte-fenêtres ...... renforcés aux 4 coins pour les plus grands, et agrafez dessus un grillage assez fin que vous trouverez dans tous les magasins de bricolage . N'oubliez pas de mettre le retour du grillage à l'extérieur de façon que votre chat ne se blesse pas ....... et voilà, vous pouvez ouvrir vos fenêtres en toute tranquillité .

     

    Voici un exemple chez nous ..... Balrog passe de longs moments sur le rebord des baies . 

     

     

    Votre chat en sécurité :  

     

    Et joue à Spidercat !!!!!!!!  

     

    Votre chat en sécurité :  

     

     


    votre commentaire