• Les chutes du chat :

     Passe-partout surdoué, le chat peut faire des bonds de plusieurs mètres . Son bassin léger et bien équilibré lui sert à transmettre l'impulsion des mouvements à tout son corps . Grâce à ses muscles performants, le chat est aussi trés rapide, mais il est beaucoup moins endurant que le chien .

    Le corps du chat est d'une remarquable élasticité. Les os de la colonne vertébrale sont maintenus ensemble par des muscles (et non par des ligaments comme chez l'homme), ce qui assure une grade souplesse au dos. La forme des "épaules" permet aux pattes antérieures de se tourner presque dans tous les sens. Il existe une autre raison à la merveilleuse souplesse du chat : il possède 26 vertèbres de plus que l'homme. En outre, et toujours à la différence de l'homme, le chat n'a pas de clavicule mais seulement une amorce osseuse enveloppée par un muscle pectoral. Les nombreux muscles du corps du chat lui valent cette extraordinaire puissance et cette formidable souplesse, dignes de ses cousins les grands félins. Le chat est doué d'un incroyable sens de l'équilibre. Les muscles de ces petits acrobates répondent instantanément aux messages éclairs émis vers le cerveau par les yeux ou les organes de l'équilibre de l'oreille interne.
    Le chat utilise sa queue comme contrepoids pour changer brusquement de direction en pleine course. On dit souvent que la queue des chats, de même qu'un gouvernail maintient le cap du bateau, les aide à réaliser des sauts d'une étonnante précision. Mais peut-être est-ce le réflexe du rétablissement qui donne la démonstration la plus impressionnante du sens de l'équilibre d'un chat. Lorsqu'un chat tombe de haut, ses yeux et les mécanismes de son oreille interne indiquent à son cerveau la position de sa tête par rapport au sol.

     

      Lors d'une chute, le chat garde toujours ses yeux grands ouverts et connait en permanence la position de son corps . 

     Au contraire de ce que l'on dit, les chats ne tombent pas toujours sur leurs quatres pattes. Leurs chances de survie dépendent, en premier lieu, de la hauteur, de la vitesse initiale et en grande partie, de la chance. 
    Un chat qui a juste "glissé" de la rembarde du balcon ou de la fenêtre, tombe relativement lentement. Il a la chance de survivre, à condition que l'appartement ne se situe pas plus haut que 4 étage, et que l'atterissage se passe bien . 
    Le pourcentage des chats qui survivent à la chute de plus de 4 étages est trés bas. 
    Un autre cas de figure, c'est un chat qui saute à la poursuite d'un insecte ou d'un oiseau. Sa vitesse est plus élevée, et ses chance de survie plus maigres, même des étages plus bas. 
    Un autre facteur de risque, c'est que le chat en chutant ""rebondit" sur quelque chose (une antenne TV, une branche ou autre ...). Peu importe la vitesse, le chat ne tombe plus droit, la chute devient une série des galipettes aériennes, et les chances de bien aterrir, ce qui égale à survivre, sont trés minces. 
    Le résultat de la chute dépend aussi de l'endroit d'aterrisage. Terre et gazon donnent à l'animal plus des chances, les buissons peuvent amortir la chute (mais aussi de causer des dégats internes et externes supplémentaires), le pire étant le trottoir, asphalte et béton.  
     Un chat qui tombe de trés haut prend (grâce aux mouvements de sa queue) la position "quatres pattes en bas" et il détend ses pattes. Il aterrit donc sur ses pattes détendues qui amortissent le choc. Mais trés souvent, cela ne suffit pas pour amortir la chute, et sa tête frappe le sol .
    Les lésions les plus communes dans ce cas sont : les dents ou la machoire cassées, différentes lésions crâniennes qui peuvent provoquer des lésions internes souvant fatales . 
    Les autres lésions au niveau du corps sont les fractures des pattes .
    Les lésions des articulations sont plus longues et plus difficiles à soigner . Les plus graves, sont, bien sûr, celles qui affectent la colonne vertébrale . 
    On rencontre aussi des lésions internes, souvent l'éclatement du foie . Sans symptômes apparents, le chat meurt aprés quelques heures de lente hémorragie. Sont aussi fréquentes des lésions au niveau l'appareil urinaire, des reins et et de la rate. 
    La difficulte supplémentaire de venir en aide à un chat qui vient de tomber, c'est le fait qu'un animal capable de bouger aprés la chute, peut s'enfuir et se cacher . L'état de choc aprés la chute fait baisser la tention artérielle, la température, et peut conduire à la perte de connaissance, puis à la mort. 
    En cas de fractures, surtout ouvertes, chaque heure baisse les chances de l'animal de retrouver la santé à cause de la nécrose des os et du risque de choc septique. 
    Il ne faut pas oublier que tout les lésions provoquent la perte de sang, et risquent de s'infecter. 

     

      Dans tous les cas, il est urgent d'amener le chat chez un vétérinaire pour des examens plus approfondis .

     

    (Source l'Agenda du chat) 

     

    Les chutes du chat :

     

    « * * * BONNE ANNEE 2011 * * *Une petite série : »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :