• Le chat et l'hiver :

    Votre chat a accès à l’extérieur et vous vous demandez comment il se comporte et résiste à l’hiver, au froid, à la neige ...… Ne vous inquiétez pas, les chats sont des animaux très résistants et "débrouillards" !!!!!!!!  

    Résistance au froid :
    Les chats ont un sous-poil épais qui les protège du froid, qui possède des propriétés imperméables et leur permet donc de résister à des températures extrêmes. Pour que le pelage de votre chat le protège efficacement pendant l’hiver, il faut que votre chat mue, c’est-à-dire que son poil d’été soit remplacé par un pelage d’hiver plus fourni. Or, les chats ne vivant qu’à l’intérieur ont des mues moins importantes car la température dans nos maisons est quasiment constante. Il est donc impératif de ne pas mettre votre chat subitement tout le temps dehors sans l’y habituer progressivement. 

    Comment l’habituer ?
    Si vous déménagez d’un appartement à une maison pendant l’hiver, il faut tout d’abord que votre chat s’habitue à son nouveau territoire avant de le laisser sortir. Ensuite, vous pourrez le surveiller pendant ses petites sorties afin de vérifier qu’il rentre assez rapidement . Une fois qu’il aura pris ses repères dans le jardin, vous pourrez le laisser en liberté un peu plus longtemps à moins qu’il ne fasse très froid. En effet, il risque de prendre gout à la vie à l’extérieur et prendre confiance au point de ne pas rentrer un soir, mais son pelage n’étant pas adapté, il pourrait avoir très froid. 

    Que faire ?
    Si votre chat rentre trempé par la pluie ou même la neige (des petits blocs de glace peuvent se former dans les poils), n’oubliez pas de le sécher consciencieusement. En effet, il pourrait prendre froid. Utilisez une serviette pour le frotter, et s’il est très conciliant le sèche-cheveux mais de façon modérée afin de ne pas le brûler. 

    Accès à l’intérieur  :
    Il est nécessaire que votre chat puisse rentrer chez vous quand il le désire pour se reposer, se réchauffer, se nourrir, boire et, bien sûr, venir dire bonjour et se faire câliner surtout quand il fait froid !! Vous pouvez donc laisser une petite fenêtre protégée ouverte, mais d’autres chats auront alors accès à votre maison. Cela pourrait être très gênant puisque, non seulement, il mangera les croquettes de votre chat, mais ce dernier risquera de ne plus se sentir dans son territoire à l’intérieur même de votre maison. Une chatière peut donc être idéale, à condition que votre chat soit habitué à l’emprunter. Sachez aussi qu’il existe des chatières magnétiques ne permettant pas de ne laisser entrer que votre chat ou vos chats. 

    Apprendre à votre chat à utiliser sa chatière :
    Le passage dans une chatière donc dans un endroit étroit où on ne voit pas forcement bien ce qu'il y a de l'autre côté est une chose difficile et nécessite une mise en confiance. Il faut que vous entraîniez votre chat à passer au travers de la chatière et ce plusieurs fois par jour pendant plusieurs jours. Vous pouvez effectivement laissée la porte en plastique ouverte au début afin que votre chat soit plus en confiance. Vous pouvez vous y prendre avec de la nourriture ou des friandises. Vous vous placez de l'autre côté de la chatière par rapport à votre chat et vous l'incitez à venir avec la nourriture. Vous pouvez aussi l'attirer avec des jeux : les chats s'approchent facilement de quelque chose qui gigote pour le chasser. Il ne faut surtout pas le forcer s'il a peur ; il faut qu'il soit en confiance à chaque instant. Veillez à ce qu'il n'y est rien dans l'environnement de la chatière qui soit susceptible de l'intimider. Vous verrez qu'au bout de quelques jours, il passera à travers la chatière tout seul et trouvera ça très pratique. 

    Alimentation  :
    Le chat ayant accès à l’extérieur se dépense beaucoup plus. Son territoire peut s’étendre sur plusieurs hectares, il chasse, se bagarre... Ses dépenses énergétiques sont importantes et varient selon les saisons et la fréquence de ses sorties. 

    Mode de distribution de l’alimentation :
    Les chats sont des animaux qui aiment faire 15 à 20 petits repas par jour. Il est donc conseillé de leur laisser leur ration journalière à disposition en permanence plutôt que de leur donner 2 repas par jour. De plus, un chat ne sera pas tout le temps présent au moment où vous avez décidé de lui donner à manger. Les croquettes sont donc idéales : elles ne sèchent pas et vous pouvez les laisser à disposition de votre chat s’il décide de rentrer grignoter en votre absence. 

    Alimentation pendant les périodes de grand froid : 
    Vous pouvez augmenter la ration quotidienne de votre animal de 10% environ lorsqu’il subit des températures très basses. 

    Chasse :
    Pendant les beaux jours, certains chats pourront rester plusieurs jours et nuits dehors, mais pendant l’hiver, la plupart seront obligés de rentrer se nourrir car l’activité de chasse est alors très limitée. Il aura donc besoin de plus de croquettes car il ne mangera plus ses proies à l’extérieur. La plupart des chats ayant accès à l’extérieur sont habitués depuis leur plus jeune âge, pour ceux là, l’hiver ne pose aucun problème à condition de respecter ces quelques règles toutes simples. Pour les autres, le premier hiver peut être plus difficile, il est donc important de bien rester vigilant. 

    Chat vivant à l'intérieur :
    En Europe 3 chats sur 10 vivent exclusivement à l’intérieur. Les conséquences sur les cycles naturels, ses besoins énergétiques, ses comportements sont importantes tout au long de l’année. Existent-t-il des précautions particulières en hiver quand le froid arrive, quand vous mettez votre chauffage ? 

    Température optimale  :
    La température dans nos maisons varie peu au cours de l’année. Toutefois, les chauffages sont parfois excessifs. Pour le bien-être de toute la famille y compris de votre chat, maintenez votre intérieur à une température de 20 à 22 °C, même moins la nuit. 

    Perte de poils :
    A l’automne, les chats subissent une mue, c’est-à-dire que leurs poils d’été sont remplacés par un pelage d’hiver plus fourni ; au printemps, ce sera alors le contraire. Si à l’arrivée des grands froids, vous chauffez votre appartement de façon importante, votre chat perdra alors ses poils de façon importante. Il est alors important, même en dehors des périodes de mue physiologique, de bien brosser votre animal très régulièrement tous les deux jours si nécessaire. 

    A quoi sert le brossage ?
    Outre que le brossage évite que les poils tombés se retrouvent sur votre canapé, il permet aussi que votre chat ingère moins de poils en faisant sa toilette. Les poils ingérés peuvent, en effet, former des boules de poils qui perturberont sa digestion. Sachez qu’il existe des compléments alimentaires et des croquettes qui permettent une meilleure élimination des boules de poils. 

    Parasites :
    N’oubliez pas de continuer à traiter votre animal régulièrement (tous les mois) contre les puces. En effet, lorsque le chauffage est mis en fonctionnement, les œufs et larves de puces qui peuvent être présents dans l’environnement de votre chat reprennent leur développement. Par conséquent, le traitement doit être poursuivi tout au long de l’année. 

    Pourquoi traiter les chats d’intérieur ?
    Il faut traiter votre chat contre les puces, même s’il vit exclusivement en appartement. En effet, les puces peuvent provenir de l'extérieur. Elles peuvent se déplacer et passer sous votre porte d'entrée, venir sur votre balcon... amenées par des animaux voisins infestés par les puces. Il est donc possible que votre animal ait des puces même s’il ne sort pas. De plus, les puces peuvent apporter des parasites internes (vers) à votre chat (par ingestion), il est donc nécessaire de le vermifuger régulièrement (tous les 6 mois). 

    (Source wanimo) 

     

    Le chat et l'hiver :

     

     

                                                 

    « Les chutes du chat :Une petite série : »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :