• Etes-vous fait pour avoir un chat ?

    Une question à mûrement réfléchir en cette période de Noël ou l'on offre un chat comme un jouet !!!!!!!!!
    Une question qu'il faut se poser quand on envisage l'adoption d'un chaton ou d'un chat, et les réponses données par la comportementaliste et éthologue Florence Cailliot-d’Ivernois :


    Avant d’acquérir un chat (ou de l’offrir), il faut s’assurer de pouvoir lui fournir un contexte relationnel épanouissant.

    Voici les caractéristiques principales du chat dont il faut tenir compte pour savoir si cela correspond à votre caractère, à vos envies et attentes, et à votre mode de vie :

    -Le chat est réputé pour être indépendant : en effet, s’il ne veut pas être caressé ou pris dans les bras, il vous le fera savoir très vite. Mais c’est avant tout un animal qui peut s’avérer être très affectueux, très présent pour ses maîtres (les accueillants à la porte). Si vous aimez les câlins qui se méritent, le chat est l’animal qui vous correspond.

    -Le chat supporte mal l’autorité (alors que le chien en a besoin). On peut éduquer un chat, mais pas le dresser. Le succès d’une bonne relation avec un chat vient de la confiance qu’il vous porte. On ne se comporte pas avec un chat comme avec un chien, leurs besoins sont différents. Accros de l’autorité : s’abstenir !

    -Un chat peut rester seul en appartement sans sortir, mais il faudra jouer beaucoup avec lui pour qu’il ne souffre pas d’inactivité. C’est un être vivant, et pas un objet décoratif (!) même si certaines race de chats sont souvent choisies pour leur aspect esthétique (le persan par exemple). Si vous êtes absent de votre foyer 7 à 10 heures d’affilées par jour, nous vous déconseillons d’adopter un chat ou en tout cas un chaton.

    -Le chat n’est pas le compagnon de jeux « idéal » pour de très jeunes enfants, mais peut être un formidable ami pour les plus de 6 ans.

    -Le chat est un animal peu exigeant en terme de soins matériels (litière et nourriture), c’est pourquoi les personnes âgées peuvent profiter de sa présence sans soucis.

    -Le chat aime ses habitudes mais pas forcément la routine : il peut aussi être très curieux et vif. Il n’est pas utile d’être casanier ou routinier pour être un bon maître ! Ils ne souffrent pas forcément de nos horaires irréguliers et changements (la nature est pleine d’imprévus !).

    Peut-on "éduquer" un chaton ?
    On "éduque" son enfant, on "conditionne" un chat ou un chaton. Et oui, on peut conditionner un chaton, mais cela dépend à quel âge. Il est parfaitement inutile de commencer toute "éducation" d'un chat avant ses 5-6 mois. Et il ne peut apprendre que des choses très simples (par exemple : on ne mord pas trop fort sinon le jeu s'arrête). De 6 mois à un an, n'espérez pas pouvoir lui enseigner plus de 3 interdits en tout, alors choisissez-les bien ! Privilégiez ceux qui concernent leur sécurité (ex.: ne pas mordre les plantes de la maison).

    Un chaton fait BEAUCOUP de bêtises ! Soyez très patient et tolérants... Ne partez pas en guerre contre lui ! Cela ne servirai qu'à le rendre de plus en plus nerveux et de moins en moins "obéissant", et dégraderai durablement vos relations. En effet, à trop punir ou réprimander un chaton, celui-ci peut facilement devenir insupportable et agressif.
    Plutôt que de lui apprendre des règles, protégez votre environnement pour le rendre moins dangereux (mettre en hauteur bibelots et objets sensibles, plantes venimeuses, cacher les fils électriques etc.)

     

    « Jour de neige : Bon anniversaire Balrog !!! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :